Ce matin nous avons rendez-vous à 7h30 pour notre baptême d'hélico, où nous allons découvrir l'île d'en haut!

Nous serons 6 passagers pour ce vol découverte. Notre pilote nous donne quelques consignes, puis nous nous installons, mettons nos casques et… et ….. rien !!

On nous fait le coup de la panne, la batterie de l'hélico est à plat. Nous sommes dimanche, il n'y a pas de technicien sur place, aussi un autre hélico nous est acheminé depuis St-Gilles. Cela ne met pas beaucoup de temps, juste de quoi prendre un café et de discuter avec un des couples qui nous accompagne.

Le nouvel hélico arrive et cette fois-ci nous démarrons sans encombre…. C'est parti !!
Nous en avons pris plein les yeux : difficile de décrire par écrit ou via les photos ce que nous avons vu : c'était simplement magnifique et grandiose ! Nous avons parcouru l'Entre-Deux, les cirques de Cilaos, Mafate puis Salazie. Ensuite c'est au tour du Trou de Fer : rien à voir avec la petite cascade vu depuis la forêt de Bélouve, c'est un gouffre aux multiples cascades que nous découvrons ! Nous avons droit à quelques pirouettes de notre pilote puis nous nous dirigeons vers le volcan, et terminons notre vol par la plaine des Cafres. Notre pilote - féminine - a ponctué notre voyage d'anecdotes et de jeux de mots pour agrémenter notre vol qui va rester un moment fort de notre voyage !!

Retour sur terre pour prendre notre petit-déjeuner à l'hôtel (il est encore tôt !) puis nous partons en direction de l'Entre-Deux, un village coincé entre 2 ravins. Nous nous baladons dans ce charmant village, qui est resté très authentique avec ses cases créoles traditionnelles.

Un petit tour au marché pour acheter des confitures maison puis direction le cirque de Cilaos, où nous allons séjourner pendant 2 jours.

La route vers Cilaos est connue pour ses virages, on en compte entre 300 et 400 !

Cette route sinueuse est parsemée de beaux points de vue mais le conducteur est content d'arriver à Cilaos après plus d'1 heure de route au ralenti !

Il est 13h30, et nous peinons à trouver un restaurant, car les services sont quasiment terminés. On n'a plus l'habitude en habitant à Paris ! Du coup, on prend nos précautions et réservons une table pour ce soir. Coïncidence, nous croisons dans le village les allemands qui avaient été nos voisins à la plaine des Cafres !!

Nous nous dirigeons ensuite vers notre hôtel, le Tsilaosa, situé sur la rue principale du village. L'accueil y est très chaleureux, et nous découvrons une grande chambre pleine de charme.

Nous découvrons le village de Cilaos tranquillement, mais l'arrivée de la pluie nous fait rentrer au chaud à l'hôtel. 

Celui-ci dispose d'un salon de thé dans lequel nous nous installons pour écrire nos cartes postales. Mathieu ne résiste pas à la dégustation d'une crêpe au Nutella en buvant son thé !

A 18h, commence une autre dégustation : Cilaos est en effet le seul endroit de l'île où est produit du vin. Comme vous pouvez vous en douter, cela reste très artisanal !
Nous nous retrouvons avec un groupe allemand à la dégustation, qui dispose d'un traducteur qui se permet de nombreux raccourcis par rapport à ce que raconte notre hôte. Nous goutons donc le vin officiel, blanc, rosé et rouge. Ca se boit mais cela n'a rien d'exceptionnel !! Ensuite, nous testons le vin non officiel (le sucre ajouté augmente de plus de 3% le degré d'alcool, ce qui n'est pas autorisé pour du vin français) puis nous goutons le vin interdit ! Sa méthode de fermentation produit en effet de l'éthanol (ou méthanol, sources imprécises après le 8e verre)…. On sent bien en effet cette odeur d'alcool à brûler avant de le boire ;) Au bout de la 3e gorgée, ce vin passe beaucoup mieux !! Selon les métropolitains, il rend fou; à la réunion, on dit qu'il donne des idées !

Le soir venu, nous dégustons une pizza juste en face de l'hôtel, puis nous nous endormons au son de la soirée d'à coté… Eh oui demain c'est férié (Pâques), les réunionnais fêtent ça !!